Articles de fonds

Le FEDER, accélérateur de la formation professionnelle normande

Chapô

Depuis les bureaux de l’Union Européenne jusqu’aux écoles et centres de formation du territoire normand, sous la houlette de la Région : en Normandie, le fonds européen FEDER sert notamment à améliorer l’offre de formation. En voici quelques exemples…

Drapeaux de l'Union européenne flottant devant ses bâtiments
Paragraphes

« La valeur ajoutée du FEDER sur le projet a été cette synergie avec les différents partenaires. Nous avons pu travailler avec une autre école d’ingénieurs, nous rapprocher de la fédération professionnelle du BTP et bénéficier de l’expertise d’une entreprise spécialiste de l’immersif. » Directrice de l’innovation à l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de Construction (ESITC) de Caen, Marie Bagieu est catégorique : le fonds européen de développement régional a permis à son établissement de mener à son terme un ambitieux projet de mise en valeur des métiers du BTP en mobilisant des outils ludiques et numériques tels que des Serious Games, des quizz d’orientation ou encore des Escape Games

Le FEDER, accélérateur de projets

Le FEDER ? Rien de moins qu’un accélérateur de projets. Créé au milieu des années 1970, ce fonds européen est un instrument de financement et de programmation étroitement lié à la politique de cohésion de l’Union européenne. Son objectif : soutenir les projets qui renforcent la compétitivité et l’attractivité des Régions. Ces dernières prennent en charge la gestion des programmes opérationnels territorialisés, après avoir bénéficié des fonds. De ce fait, les Régions sont en quelque sorte les garantes de la bonne utilisation des deniers publics communautaires.

La démarche est encadrée à la fois par le cadre européen et par les élus régionaux. Ainsi, à l’échelle de la Normandie, la programmation FEDER pour les années 2021-2027 poursuit six objectifs clairement définis. Il s’agit tout d’abord de contribuer à la transformation économique intelligente et innovante, ainsi qu’à la transition écologique et écologique. À ces deux premiers objectifs s’ajoutent la valorisation du patrimoine culturel et touristique ainsi que le développement durable du territoire normand. Le FEDER entend enfin renforcer l’orientation et la formation, la Région Normandie lançant des appels à projets auxquels répondent régulièrement les établissements intéressés – l’image de l’ESITC de Caen, en 2018.

En Normandie : améliorer la formation professionnelle

Pour les années à venir, le programme opérationnel FEDER, qui articule en Normandie le Fonds social européen (FSE) et le Fonds pour une transition juste (FTJ), se déclinera en plusieurs priorités d’intervention. La hausse des compétences de la population normande est l’une d’entre elles. Elle passe tout à la fois par une amélioration des systèmes d’éducation et de formation ainsi que par la construction et l’animation d’outils d’information et d’orientation complémentaires de l’offre existante. Elle passe encore par des opérations visant à professionnaliser, coordonner et outiller les professionnels de la formation professionnelle continue et de l’insertion. Elle vise aussi à renforcer l’accès des publics fragiles à des parcours qualifiants vers l’emploi, adaptés aux besoins de l’économie et des publics, et à adapter l’offre de formation et d’orientation. L’anticipation des besoins en compétences des entreprises est ici particulièrement visée.

Quelques exemples

C’est précisément le cas de l’ESITC de Caen (voir encadré ci-après). En 2018, celle-ci décide de concourir à l’appel à projet de la Région afin de promouvoir les nouveaux métiers du BTP de manière ludique et didactique. À l’écoute des mutations du monde du Bâtiment et des Travaux Publics, l’école supérieure se rapproche des professionnels du secteur afin de parfaire son offre, et crée au passage un poste à plein temps de concepteur pédagogique multimédia. 

Cette émulation se retrouve également entre la Chambre Nationale d’Agriculture de Normandie et le Dôme de Caen. Ainsi que l’explique Céline Collet, chargée de mission Organisation de travail et RH au Dôme, le fonds Feder a permis de créer et d’utiliser un outil pédagogique robotique appelé le « Farmbot ». Dans la vidéo ci-après (encadré ci-après), vous découvrirez de quelle manière cet objet innovant permet d’acculturer les jeunes à l’agriculture de précision. 

Troisième et dernier exemple avec l’hôpital privé de la Baie, à Avranches (encadré). Le soutien croisé de l’UE et de la Région ont permis d’y mener à leur terme 2 projets : une chambre de simulation avec un mannequin « haute fidélité » et une formation en réalité virtuelle à 360°. « Cela permet d’améliorer l’approche par compétences des élèves soignants comme des professionnels, à partir d’une pédagogie innovante », indique Bruno Bouhourd, directeur de l’IFAS d’Avranches et directeur des soins. « Grâce à la subvention Feder, qui a participé au financement de ces projets à hauteur de 50%, nous avons pu aller au bout de notre démarche ». Une démonstration par l’exemple que vous pouvez retrouver, comme les autres, dans les vidéos ci-après. 

 

Pour en savoir plus 

. Le Feder en Normandie

. Le programme opérationnel Feder-FSE (2021-2027)


 

Témoignage de la Chambre d'agriculture de Normandie

Au sein de la Chambre d'agriculture normande, le fonds Feder a permis de créer et d’utiliser un outil pédagogique robotique innovant : le « Farmbot ». Vous découvrirez ici de quelle manière cet objet innovant permet d’acculturer les jeunes à l’agriculture de précision.

ESITC de Caen : promouvoir les nouveaux métiers du BRP de manière ludique

En 2018, l'Ecole Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de Construction (ESITC) de Caen décide de concourir à l'appel à projets de la Région afin de promouvoir les nouveaux métiers du BTP de manière ludique et didactique. À l'écoute des mutations du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, l'école se rapproche des professionnels du secteur. Objectif : parfaire une offre qui aboutira à créer un poste à plein temps.

 


 

Hôpital privé de la Baie : un projet de simulation et une formation en réalité virtuelle

Au sein de l'hôpital privé de la Baie, à Avranches, le soutien croisé de l'Union européenne et de la Région Normandie a permis de mener deux projets : une chambre de simulation avec mannequin "haute fidélité" et une formation en réalité virtuelle à 360°. 

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion