Les neurosciences au service de l'apprenant... comme du formateur !

Chapô

Ça y est, la rentrée est installée, et avec elle un certain nombre de "marronniers", c’est-à-dire de sujets récurrents traités par la presse. Parmi ces derniers figure la question du décrochage scolaire, à laquelle l’hebdomadaire Les Echos vient de consacrer un article. L’occasion de faire le point sur les acquis des neurosciences et des sciences cognitives.

Pedagogie et neurosciences
Paragraphes

Les neurosciences et sciences cognitives peuvent-elles aider à combattre le décrochage – voire l’échec – en classe comme en formation ? Voilà la question posée, dans un contexte plus large de méthodologie d’apprentissage. « Quand on veut, on peut. » Cette idée reçue est bien sûr au cœur du sujet. « Tu dois… Il faut » : qui n’a pas entendu ces injonctions de la part d’un parent ou d’un enseignant ? Hé bien non. Non, on ne « doit » pas. Non, il ne « faut » pas…

En fait cette approche se révèle stérile tant l’apprentissage n’a rien à voir avec la seule volonté. Nous tenons cette certitude des neurosciences et plus largement des sciences cognitives : le processus d’apprentissage est affaire de conditions réunies, de contexte favorable, d’envie et d’élan. Certes, tout processus d’apprentissage passe nécessairement par un effort à produire pour le cerveau. Certes, acquérir des connaissances engage de la concentration, de l’attention – autant d’actions qui coûtent en énergie. Mais in fine, la question pédagogique pertinente est la suivante : quelles peuvent être les conditions qui vont favoriser l’effort naturel et durable que mon cerveau va être prêt à fournir pour apprendre ? 

Le sens et la motivation, l’activation du circuit de la récompense, le sentiment d’efficacité personnelle, le plaisir et le désir… Les leviers sont pluriels, et le formateur dispose d’un ensemble de techniques pour les actionner. Quelles sont celles que vous mobilisez avec vos apprenants ? Faites-nous part de vos retours d’expérience : nous pourrions les mettre en valeur dans un dossier à venir sur le sujet. Le sujet est en effet vaste… et cette brève est loin de prétendre en faire le tour !

Pour en savoir plus :

https://www.lesechos.fr/weekend/perso/echec-scolaire-decrochage-les-neurosciences-au-secours-des-eleves-1341282

 

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion