Metaverse et IA : réenchanter l’expérience apprenante ?

Chapô

Les modes d’apprentissage sont depuis quelques années profondément bouleversés par l’essor de l’intelligence artificielle et la profusion des données. Dans quelle mesure ces éléments peuvent-ils réenchanter l’expérience apprenante ? Un futur imaginé par Olivier Lamirault et Virginie Hachard de l’Ecole de Management de Normandie.

Icône innovation
Paragraphes

En ce début d'année 2022, l'ensemble de l'équipe Communotic de la Région Normandie vous souhaite une bonne et heureuse année !

Celle-ci débute par la lecture d'un article intéressant repéré comme souvent dans  le “Scoop-It Innovation et transformation pédagogique” du  Carif-Oref de Normandie. Celui-ci pose une question essentielle, que nombre d’entre nous se posent : dans quelle mesure le Metaverse et l’Intelligence artificielle peuvent-elles ré-enchanter l’expérience apprenante ?

Car il est évident que les modes d’apprentissage seront bientôt considérablement bouleversés à la fois par la multiplication des univers virtuels, par la profusion considérable des données comme de leur traitement. Le « réel enrichi » dans lequel nous serons bientôt en immersion fera de nous des formateurs augmentés, dont l’avatar sera le point de repère des apprenants pendant que les tâches d’apprentissage seront facilitées par la data. Mais il existe ici un enjeu, celui de la réduction (voire de l’élimination) de l’échec scolaire grâce à la technologie, et de la réduction des risques sociétaux. Proximité, éthique, dimension sociale… Plusieurs étapes sont à franchir.

« Dans les défis qui nous attendent, il y a cette dimension projective inhérente à l’apprentissage », décrypte Samuëlle Dilé. « Un jumeau numérique, un réel qui s’enrichit… Ces éléments vont pouvoir nous aider dès lors qu’il s’agit d’apprendre sans prendre de risque, en se projetant vers une situation que nous connaitrons à l’avenir. » Un second aspect est également à signaler : l’appui sur l’IA afin que le professeur connaisse mieux ses apprenants. « C’est ce qui me plaît bien dans cet article, cette notion d’enrichissement. La technologie ne va en réalité rien remplacer, et surtout pas le formateur. Elle va au contraire l’enrichir dans sa pratique, favoriser les processus de médiation, faciliter les discussions avec les tiers. J’aime bien cette idée, qui s’inscrit précisément dans celle du réanchantement par l’individualisation des parcours. Alors que l’année 2021 se termine et que nous nous tournons vers de nouvelles échéances, je trouve que cela donne de belles perspectives pour nos métiers. »

 

Lire l’article :

https://blog.ecole-management-normandie.fr/fr/digital-transformation-numerique/metaverse-intelligence-artificielle-lexperience-apprenante-re-enchantee/

 

 

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion