Aspects économiques

Vers un nouveau business model !

Chapô

Finie la frilosité ! L'heure est à la prise de risque ! La multimodalité s'impose progressivement aux organismes de formation, obligeant à passer d'une logique de dépense à une logique d'investissement.
Rémunération du formateur, location de la salle, création et impression du support didactique... Jusqu'à présent, vous, organismes de formation, fonctionnez sur un modèle économique de dépenses à l'action, comme la plupart des prestataires de services.

Aspects économiques
Paragraphes

A chaque service (formation) vendu à un client, son coût d'exploitation. Et c'est tout Plus on vend de formations, plus on dépense, mais avec un risque financier quasi nul , la formation ayant été vendue au préalable.

Cette logique de dépense à l'action est à oublier si vous souhaitez aujourd'hui pouvoir répondre aux appels d'offres publics et privés (et surtout les remporter) en matière de formation. Les clients sont désormais naturellement demandeurs de formations multimodales, qui correspondent à la réalité et aux obligations de l'organisation spatio-temporelle contemporaine du travail. "

Place donc à une logique d'investissement ! Vous devez maintenant engager le financement en amont de la formation, en phase de conception afin d'élaborer les ressources pédagogiques et technologiques e-learning nécessaires au dispositif futur.  "

 

Schema1.3_2.jpg

Et qui dit "Investissement" dit "Amortissement" et donc en amont un business plan  "!

« Il faut un investissement stratégique. Il est indispensable de quantifier en amont le nombre d'apprenants touchés, pouvant et  devant être touchés , bref tous le(s) public(s)           cible(s) potentiels », précise Sylvain Vacaresse, maître de conférence à Rennes I (ingénierie des dispositifs de formation à distance, master créé en 2005). « L'amortissement est corrélé au nombre de stagiaires : plus il y a d'apprenants, plus le coût initial baisse. A partir d'un nombre donné, le coût du e-learning devient moins important que celui du présentiel, le coût supplémentaire d'un apprenant e-learning étant marginal », ajoute Sylvain Vacaresse. En revanche, en deçà de ce nombre, pas question d'investir, vous iriez droit dans le mur ! "

Vous ne disposez pas des capitaux suffisants pour investir ? « C'est souvent la réalité. "Si le frein culturel et pédagogique au développement de la multimodalité est bien réel, il ne faut pas oublier le frein financier », déplore Sylvain Vacaresse. Eh bien, mettez-vous en tête qu'il vous faut trouver des solutions !!! Des solutions existent : nous vous accompagnerons dans cette réflexion...

Nous verrons ainsi par la suite à travers une série d'articles, des webinaires spécifiques, de retours d'expériences qu'il existe des solutions de cofinancement, des dépenses à-propos et une valorisation des ressources permettant d'anticiper, de mener à bien et à moindre risque ces investissements .

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion