Le podcast en formation : une ressource à mobiliser à dessein…

Chapô

De plus en plus utilisés dans les formations de Blended learning, les podcasts présentent de nombreux atouts. Afin de bien les utiliser pédagogiquement, il convient toutefois de se poser quelques questions de base… Explications.

Icône innovation pédagogie et neurosciences
Paragraphes

C’est une constante qui ne cesse de se vérifier : les podcasts en formation se développent de plus en plus. Comment expliquer une telle montée en puissance ? Sans doute par plusieurs facteurs : simplicité du média, importance de la voix qui nous renvoie à l’interaction humaine, communication directe entre l’apprenant et le formateur… « Le podcast possède un avantage indéniable, il peut être écouté n’importe où, n’importe quand, au travers de tous les outils connectés : smartphones, tablettes, voitures, ordinateur, enceinte, etc. Pour cette raison, il s’intègre parfaitement dans un parcours Blended learning », estime Gérard Peccoux, président de Callimédia dans un article récemment paru sur la plateforme ElearningLetter.

Pour sa part, Samuëlle Dilé voit dans tout podcast une forme de  contenu majeur, dont il faut toutefois bien prendre la mesure. « Le podcast est une ressource intéressante dont le formateur doit d’abord définir ce qu’elle apporte en termes de pédagogie. Il peut être mobilisé en amont de la formation, dans une logique de classe inversée. Il peut également constituer la synthèse de la formation… ». Quoi qu’il en soit, il faut toujours avoir à l’esprit que le podcast n’est pas « auto-portant » pédagogiquement, c’est-à-dire qu’il ne comporte pas en soi de dimension réflexive. Ce sont les activités qui seront faites à partir de ce podcast qui, elles, seront formatives (exemples : activité de questionnement nécessitant l’analyse, repérage sur de la vidéo…). Le podcast peut en revanche servir de point d’appui à une réflexion plus large, sur la base d’une entrée en matière où l’émotion de la voix peut jouer un rôle. « C’est un peu comme un livre que l’on fait lire en classe : il s‘agit d’une ressource qui va ensuite être commentée, analysée, etc. Mais en soi, en tant que média, le livre nous informe, nous fait voyager : cela n’est pas suffisant pour nous apprendre vraiment et durablement ! »

Ceci pour rappeler à tout formateur combien le podcast relève plus d’un moyen que d’une fin. Que veut-on faire d’un podcast ? Dans quel type d’activité s’inscrit-il ? A-t-il vocation à être une ressource ? A effectuer une synthèse ? Autant de questions à se poser au moment de la scénarisation de la formation. 

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion