Méthode : comment rédiger des QCM efficaces ?

Chapô

Ne viser qu’un acquis d’apprentissage par question, rédiger à la forme active, faire des phrases courtes, utiliser un vocabulaire précis… Un guide élaboré par Unisciel revient en une quarantaine de pages sur les fondamentaux de la rédaction d’un QCM efficace. Quatre règles d’or y sont plus particulièrement édictées.

Icône veille / à retenir
Paragraphes

Qu’est-ce qu’un QCM efficace ? Réponse : il s’agit d’un QCM qui s’adapte parfaitement à l’objectif qui lui aura été assigné. Pour le dire autrement, un QCM peut être efficace dans un contexte donné, et totalement inefficace dans un autre contexte…

Dans un guide récemment publié par Unisciel, Aude Caussarieu et Sophie Jequier reviennent en profondeur sur la méthode d’élaboration des Questionnaires à Choix Multiples. En une quarantaine de pages (comprenant une dizaine de références bibliographiques), les autrices rappellent les quatre règles clés afin de bien « faire le job » : 

  1. Tester un seul acquis d’apprentissage par QCM : c’est essentiel en termes de positionnement et de remédiation ; 
  2. Bien poser la question : utiliser des phrases courtes, démarrer par le sujet, mettre la question en évidence, etc.
  3. Mobiliser des distracteurs de qualité afin d’éviter les faux positifs : ces stimuli dont l’objet est de détourner l’attention de la tâche principale doivent aboutir à des résultats clairs ;
  4. Fournir des explications de qualité afin de favoriser l’apprentissage : il s’agit ici de dépasser le cadre restreint du « Vrai / Faux » en rédigeant des réponses éclairantes.

Le guide se termine par un ensemble de 26 conseils plus utiles les uns que les autres… À consulter régulièrement !

Pour consulter le guide :

https://cloud.unisciel.fr/index.php/s/sagX2w3atAwDD3N#pdfviewer


 

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion