La formation entre pairs : un levier puissant et… peu utilisé ?

Chapô

Nous nous rappelons tous des effets positifs des travaux que nous menions en groupe, entre camarades, à l’école. La formation par les pairs se décline également dans nos formations, avec ceci de particulier qu’elle nécessite, chez le formateur, un positionnement spécifique. Explications.

Icône pédagogie et neurosciences
Paragraphes

Depuis toujours pratiquée en tant que méthode pédagogique, la formation entre pairs n’est pas un levier original dans le paysage de la formation professionnelle. Elle n’en demeure pas moins intéressante à creuser dans la mesure où cette approche se révèle souvent peu utilisée au regard des effets bénéfiques qu’elle renferme.

« La formation entre pairs peut se révéler d’une grande efficience dès lors qu’elle est mise en place de manière cohérente et qu’elle respecte les conditions de la dynamique de groupe : tâche complexe + objectifs communs + climat de confiance + stratégie libre + résultat issu d’une oeuvre collective », explique Samuëlle Dilé. « Nous vivons actuellement dans une époque au sein de laquelle le contrôle et la mesure sont  permanents, notamment en termes d’efficience. Or, la formation par les pairs nécessite que les conditions d’une dynamique de groupe soient créées en permettant à ce groupe d’être responsabilisé autour d’un objectif partagé que seule l’intelligence collective permettra d’atteindre. » 

Dans un tel cas de figure, le formateur ne peut donc pas adopter la posture du « sachant » qui, lui, détiendrait « en surplomb » la réponse posée au groupe. Et pour cause : la problématique posée au groupe se doit d’être complexe, la réussite ne pouvant venir que de l’addition des compétences, comme un fruit né du collectif. Pour le formateur, la difficulté consiste donc bien à laisser un espace de liberté et d’invention aux apprenants, tout en  balisant le chemin par des jalons qu’il leur est proposé de suivre. « Dans le cadre de la formation par les pairs, pour le formateur, il ne s’agit pas tant de guider le groupe que de se positionner en tant que ressource au service du groupe. » Un juste équilibre donc, jamais facile à trouver…

Pour en savoir plus :

https://www.gref-bretagne.com/Animation/Les-RDV-du-PACTE/La-formation-entre-pairs-et-pourquoi-pas


 

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion