Le FIM CCI Formation Normandie continue de déployer sa pédagogie innovante !

Chapô

Nous avions évoqué, il y a quelques mois, la démarche initiée par le FIM CCI Formation Normandie autour de l’innovation pédagogique. Depuis lors, plusieurs expérimentations sont à l’œuvre. Point d’étape avec Sarah Perrier, responsable du pôle Innovation, recherche et développement pédagogique au FIM.

FIM
Paragraphes

Communotic en avait parlé dès ce mois d’avril : membre actif du groupe pilote du Label CFA numérique – désormais Label CFA innovant –, le FIM CCI Formation Normandie a, cette année, renforcé ses équipes sur les dimensions d’innovation et du numérique. Une démarche R&D a été déroulée (également appelée IRD, pour Innovation, Recherche & Développement) afin d’affirmer une nouvelle image de marque d’un apprentissage connecté à l’innovation, de générer de nouvelles pratiques pédagogiques et d’augmenter les taux de satisfaction des apprentis, des employeurs, des financeurs et des collaborateurs.

Où en est-on aujourd’hui ? « Tout ce qui était annoncé a été réalisé ! », indique Sarah Perrier, responsable du pôle Innovation, Recherche et Développement Pédagogique au FIM. « Le plus gros du travail a consisté à mettre en œuvre les dispositifs expérimentaux auprès de plusieurs groupes d’apprenants, avant d’envisager un déploiement plus large.» Parmi les expérimentations actuellement à l’œuvre, citons le micro-learning, actuellement soumis à 4 groupes de 4 filières différentes localisés sur 4 campus. « Nous utilisons Instagram afin de fournir des contenus ciblés, sous forme de capsules courtes qui viennent compléter les cours », explique Sarah Perrier. Communication orale, anglais, français, aide à la rédaction de mails… Il s’agit ici de développer des Soft Skills.

A long terme, l’objectif est bien entendu de déployer de tels dispositifs pédagogiques innovants à tous les groupes, mais également d’intégrer les formateurs à la démarche. « Pour l’instant, la cellule FIMinnov’ crée des contenus et s’adresse directement aux apprenants », explique Sarah Perrier. « A partir du moment où ils auront fait leurs preuves auprès des apprenants, l’idée est que les formateurs s’emparent de ces outils. » 

Une autre mission est effectivement d’accompagner ces formateurs, qui sont des enseignants, sur ces dispositifs mais aussi sur la pédagogie et la didactique en général, par exemple avec le « Carnet de bord du formateur ». « Il s’agit d’une innovation que nous avons en test, un carnet physique dans lequel on trouve des informations descendantes sur la pédagogie en général, des éléments augmentés disponibles en ligne ainsi que des pages ‘bullet journal’ sur lesquelles le formateur trouve par exemple un ‘tracker’ d’activités pédagogiques et un outil de suivi individuel des apprenants », conclut Sarah Perrier. « Ce document permet de structurer le suivi du formateur, de professionnaliser sa pédagogie mais aussi de poser son discours, ses interrogations, ses pratiques, pour partager plus facilement avec le reste du FIM. »

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion